Neuvaine à Notre Dame du Travail

La neuvaine (du latin “novem”), telle que proposée par l’Eglise catholique, consiste à prier durant neuf jours consécutifs, généralement pour confier à Dieu une intention ou demander une grâce particulière. Cette forme traditionnelle de prière, très populaire et encouragée par l’Eglise depuis le Moyen-Âge, fait généralement recours à l’intercession de la Vierge Marie ou d’un saint.
Le texte de la neuvaine est disponible à l’accueil de l’église, et sur la page dédiée : Voir le texte  

 

Fête patronale de Notre Dame du Travail

Le 11 octobre 2020

 

Un sanctuaire de la Vierge du Travail : c’est ce que l’Abbé Soulange Bodin, premier curé de notre paroisse voulait fonder. Qu’est-ce qu’un sanctuaire dédié à Notre Dame du Travail ? Quel message veut-elle délivrer à notre quartier, à notre monde contemporain ? Ces questions n’ont pas encore trouvé de réponses définitives. Mais c’est dans le but de participer à ce grand mouvement, dont je pressens qu’il est nécessaire et très urgent, que je vous invite, vous tous, paroissiens ou amis, à participer massivement à ces festivités d’octobre.

Samedi 10 octobre – Journée sur le travail

  • 14h30 : Accueil dans l’église
  • 15h00 : Conférence «Le travail à la vigne du Seigneur»
  • 16h00 : Groupe de partage animé par l’équipe du Parcours Zachée de la paroisse
  • 17h00 : Témoignages de paroissiens
  • 18h30-20h30 : Apéro-dinatoire tiré du sac, dans la crypte
  • 20h30-22h00 : Veillée de louange et Adoration dans l’église
Dimanche 11 octobre – Fête de Notre Dame du Travail
  • 10h45 : Messe solennelle franco-portugaise
    Procession solennelle des offrandes : au cœur de la célébration eucharistique, chacun, petit, actif, chômeur ou retraité, viendra déposer au pied de l’autel, un signe d’offrande, un objet, un dessin ou quoique ce soit qui symbolise son travail ou bien son occupation quotidienne. Un devoir de math ou un cartable pour l’écolier, trois clous pour un menuisier, du sparadrap pour une infirmière, un CV pour un demandeur d’emploi, un pain pour le boulanger, du fil et une aiguille pour la couturière, un pinceau, une souris d’ordinateur …
  • Après la messe, Vin d’honneur et repas festif : chacun apporte de quoi garnir la table commune et la paroisse offre les boissons.
  • 15h00 : Vêpres solennelles et Salut du Saint Sacrement
 Contacts : Paroisse  
 

Imprimer